Azumaichi (1).JPG

LA MAISON GOCHÔDA

promotion-logo-sheet-color-ol_edited_edi

Région : Saga

« Le brassage du saké commence par la culture du riz ». C'est parce que la Maison Gochôda accorde une importance primordiale aux matières premières avec lesquelles elle travaille, qu'elle n'achète qu'un riz issu de la variété de riz à saké Yamada-nishiki cultivé principalement par un groupe d’agriculteurs liés à la brasserie.
 

Sous l’influence du réchauffement climatique, le riz a tendance à se durcir depuis une dizaine d’années. Il est donc important d’adapter la fabrication du saké à ces changements. Garder un œil attentif à la production du riz permet ainsi de garder le contrôle et d’anticiper les variations de qualité, afin de produire de façon constante le meilleur saké possible.